C’est quoi une méningite foudroyante ?

La méningite correspond à l’inflammation des membranes enveloppant le système nerveux central appelées “méninges”. Dans sa forme la plus grave, qualifiée de foudroyante, la méningite peut être mortelle. L’inflammation est le plus souvent d’origine bactérienne, majoritairement à méningocoque.

Comment s’attrape une méningite foudroyante ?

En effet, si les méningites bactérienne et virale sont très contagieuses, elles ne le sont pas autant que le rhume ou la grippe. Comme ces maladies courantes, la méningite se transmet par des gouttelettes de sécrétions respiratoires, échangées lors de contacts rapprochés.

Comment arrive une meningite ?

Les méningites proviennent d’une infection du liquide céphalorachidien (liquide circulant entre les méninges), généralement due à un virus. Dans certains cas, une bactérie, un champignon ou un parasite peuvent aussi être en cause.

C’est quoi une méningite ?

La méningite est une pathologie qui se caractérise par une inflammation au niveau des méninges, les membranes qui entourent les tissus du système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière).

Quelle est la meningite la plus grave ?

La méningite à méningocoques est une forme de méningite bactérienne, une grave infection des méninges qui affecte la membrane du cerveau. Elle peut causer de graves lésions cérébrales et se révèle mortelle dans 50% des cas si elle n’est pas traitée. Différentes bactéries peuvent causer une méningite.

Comment guérir de la méningite ?

En cas de méningite à méningocoque, les personnes qui ont été en contact proche avec le malade dans les 10 jours précédant l’apparition des symptômes reçoivent un traitement préventif qui repose sur la prise d’antibiotiques : rifampicine pendant deux jours ou spiramycine pendant cinq jours en cas de contre-indication à …

Quelles sont les séquelles d’une méningite ?

Si le cerveau est attaqué, cela peut entraîner une épilepsie, un retard de langage, un retard de la marche mais aussi des atteintes au niveau osseux ou cutané. Parfois, des tissus sont détruits par l’infection, ce qui entraîne des amputations au niveau des jambes, des bras ou des doigts.

C’est quoi une méningite bactérienne ?

Une méningite bactérienne aiguë entraîne l’apparition rapide d’une inflammation des membranes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière (méninges) et de l’espace rempli de liquide situé entre les méninges (espace sous-arachnoïdien).

Comment soigner une méningite virale ?

Traitement de la méningite virale

Les méningites virales ne nécessitent pas d’ antibiotiques. Seul un traitement symptomatique est nécessaire, car la plupart des virus responsables de méningites n’ont pas de traitement spécifique et ces infections seront le plus souvent bénignes.

Quels sont les symptômes d’une méningite virale ?

La méningite virale débute généralement par des symptômes propres à une infection virale tels que fièvre, sensation de malaise général, maux de tête et douleurs musculaires. Ensuite, une raideur de la nuque apparaît : les patients ne sont pas capables de fléchir le cou sur le thorax ou font ce geste avec difficultés.

Comment detecter une meningite chez l’adulte ?

La clinique comprend deux des quatre symptômes ou signes suivants : fièvre, céphalées, raideur de nuque, altération de l’état de conscience. L’examen complémentaire cardinal est l’analyse du liquide céphalorachidien.

Quels sont les différents types de meningite ?

Il existe plusieurs types de méningites bactériennes, selon la bactérie en cause:

  • Méningite à pneumocoques (Streptococcus pneumoniae). …
  • Méningite à Hib (Haemophilus influenzae de type B). …
  • Méningite à méningocoques (Neisseria meningitidis). …
  • Méningite à listeria (Listeria monocytogenes).
Blog immunologiste