Tu as demandé: Quelles sont les vaccinations obligatoires et recommandées pour les professionnels du secteur social ?

L’article L. 3111-4 du code de la santé publique et l’arrêté du 6 mars 2007 définissent les salariés qui doivent nécessairement être à jour des vaccinations diphtérie, tétanos, polio et hépatite B, compte tenu de leur activité professionnelle ou des études qu’ils poursuivent.

Quels sont les vaccins obligatoires pour le personnel soignant ?

Vaccination et personnel soignant 2. Quels sont les vaccins obligatoires ? Les vaccinations obligatoires sont celles protégeant contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (vaccin à renouveler tous les 10 ans), l’hépatite B et la tuberculose.

Quels sont les nouveaux vaccins obligatoires ?

Quels vaccins deviendraient obligatoires en 2018 ? Les vaccins qui devraient devenir obligatoires sont les vaccins contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, contre la bactérie Haemophilus influenzae, le pneumocoque, et le méningocoque C, des vaccins jusque-là recommandés.

Quel vaccin obligatoire pour les animateur ?

Les professionnels exerçant en crèche, RAM et MAM ont l’obligation de faire le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DT Polio), contrairement aux assistantes maternelles et auxiliaires parentales qui n’ont pas cette obligation.

Quels sont les vaccins obligatoires pour travailler en crèche ?

Trois vaccins obligatoires : contre la tuberculose (BCG), la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) et l’hépatite B s’ils y sont exposés. Quatre vaccins recommandés : contre la coqueluche, l’hépatite A, la rougeole (ROR) et la varicelle.

Est-ce que le vaccin de l’hépatite B est obligatoire ?

La vaccination contre l’hépatite B est obligatoire, en France, pour tous les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018, et recommandée chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans : les vacciner quand ils sont petits, c’est les protéger pour plus tard lorsqu’ils rencontreront le virus.

Quels sont les risques du vaccin de l’hépatite B ?

Un risque accru de démyélinisation après administration du vaccin anti-hépatite B qui agirait comme un déclencheur chez les sujets prédisposés à la sclérose; Un lien véritable de causalité entre la vaccination anti-hépatite B et la sclérose en plaques ou d’autres maladies démyélinisantes.

Quel vaccin sont obligatoire et à quel âge ?

En 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires avant l’âge de 2 ans pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Quels sont les vaccins non obligatoires ?

Dès sa naissance, votre bébé doit déjà se faire vacciner contre une pelletée de maladies : diphtérie, tétanos, polio, rubéole…

Quel vaccin à quel âge ?

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES1 moisTuberculose(BCG)*12 moisRougeole, Oreillons, Rubéole (ROR) : 1ère injectionÀ 5 mois et possible jusqu’à 24 ansMéningites et septicémies à méningocoque C16-18 moisRougeole, Oreillons, Rubéole (ROR) : 2ème injection6 ansDiphtérie, Tétanos, Poliomyélite : rappel Coqueluche : rappelЕщё 2 строки

Quels sont les vaccins obligatoires en 2019 ?

Vaccinations obligatoires et recommandées

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP)
  • Coqueluche.
  • Infections invasives à Haemophilus influenzae de type b.
  • Hépatite B.
  • Infections invasives à pneumocoque.
  • Méningocoque de sérogroupe C.
  • Rougeole, oreillons et rubéole.

Quel vaccin obligatoire pour l’école ?

Les enfants doivent obligatoirement être vaccinés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (souvent associés à la coqueluche) pour être inscrits dans une école. La vaccination contre la rougeole, les oreillons, la rubéole (ROR) et l’hépatite B est vivement recommandée.

Quelles vaccinations ne sont pas obligatoires pour l’entrée en école maternelle ?

Sur le marché, le vaccin contre le DTP simple n’existe plus. Les vaccins mis en vente sont DTP et coqueluche, DTP et hib (haemophilus) ou DTP et hépatite B. Sur le site Ouest-France.fr, les parents justifient leur refus : « A part le DTP, ces vaccinations ne sont pas obligatoires, explique Sophie Maisonneuve.

Quel est le vaccin pour l’hépatite B ?

Le vaccin contre l’hépatite B contient une seule des protéines du virus. Son action est soutenue par un sel d’aluminium. Il existe soit seul, soit combiné à l’hépatite A (voyageurs) ou bien inclus dans les vaccins combinés hexavalents des nourrissons.

Blog immunologiste