Comment faire le diagnostic de la sclérose en plaque?

Le diagnostic de sclérose en plaques est classiquement établi par le neurologue. Depuis 2010, il peut être posé dès la première poussée, à partir d’une seule IRM. Il repose sur un interrogatoire minutieux, un bon examen clinique et des examens complémentaires (IRM, ponction lombaire, prises de sang).

Quel examen pour savoir si on a la sclérose en plaque ?

Sclérose en plaques : un diagnostic long à poser

  • un examen neurologique ;
  • une IRM du cerveau et de la moelle épinière. …
  • un fond d’œil au cours d’un examen ophtalmologique ;
  • éventuellement une ponction lombaire pour analyse du liquide céphalorachidien (recherche de signes d’inflammation) ;

Quel IRM pour sclérose en plaque ?

Le diagnostic des formes progressives de sclérose en plaques

Il est alors indispensable d’avoir recours aux examens complémentaires : une IRM du cerveau et une IRM de la moelle, complétées par la mesure des potentiels évoqués visuels et une ponction lombaire afin de confirmer le diagnostic.

Quels sont les premiers signes d’une sclérose en plaques ?

Dans 75% des cas, la sclérose en plaques commence par une poussée, c’est à dire l’apparition sur quelques heures à quelques jours de symptômes neurologiques, qui persistent généralement pendant quelques jours à quelques semaines puis disparaissent progressivement plus ou moins complètement.

IL EST INTERESSANT:  Pourquoi vaccin HPV avant premier rapport?

Quelle maladie ressemble à la sclérose en plaque ?

La maladie de Lyme est une infection causée par la bactérie Borrelia burgdorferi, qui peut être transmise par la piqûre de certaines espèces de tiques. Chez l’humain, cette affection est susceptible d’entraîner des symptômes graves, tels des troubles neurologiques similaires à ceux qu’on observe dans les cas de SP.

Comment Meurt-on de la sclérose en plaques ?

La SEP n’est pas une maladie mortelle, les personnes atteintes de SEP ont une espérance de vie proche de celles de la population générale. La Sclérose en Plaques est une maladie qui ne fait pas mourir. Elle réduit un petit peu l’espérance de vie.

Quelles sont les causes de la sclérose en plaques ?

La cause de la sclérose en plaques est inconnue, mais une explication probable serait que les personnes sont exposées tôt dans la vie à un virus (peut-être un herpèsvirus ou un rétrovirus) ou à une substance inconnue qui déclenche d’une façon ou d’une autre l’attaque par le système immunitaire des propres tissus de l’ …

Blog immunologiste