Question: Pourquoi vacciner après splénectomie?

Le vaccin devra être donné à chaque année à moins de contre-indication, afin de diminuer le risque de pneumonie, complication possible de la grippe. * Vaccin à recevoir avant la splénectomie, sinon dans les 2 semaines suivant la chirurgie.

Quand vacciner après splénectomie ?

Fièvre jaune4 – En cas de splénectomie programmée, prévoir de réaliser les vaccinations au moins 2 semaines avant l’intervention. – En cas de splénectomie réalisée en urgence, attendre 2 semaines après l’intervention pour vacciner.

Quel vaccin après splénectomie ?

La réponse Infovac : Pour les patients aspléniques, sont spécifiquement recommandées les vaccinations contre : les infections invasives à pneumocoque (IIP), les infections invasives à méningocoques (IIM), les infections à Haemophilus influenzae de type b et la grippe.

Pourquoi une splénectomie ?

Le chirurgien peut être amené à procéder à une splénectomie en urgence en cas de rupture partielle ou totale de la rate après un traumatisme (accident de voiture, choc direct pendant le sport par exemple). On parle alors de splénectomie d’hémostase, car son but est de stopper l’hémorragie.

Quel antibiotique après splénectomie ?

Elle doit être prise pendant deux à cinq ans après la splénectomie chez l’enfant. Elle est très discutée chez l’adulte. Si une antibioprophylaxie est mise en route, il est recommandé d’utiliser la pénicilline V (ORACILLINE) à la dose de 2.000.000 d’unités par jour (50.000 UI par kg et par jour chez l’enfant).

IL EST INTERESSANT:  Comment calmer une allergie des yeux?

Quand faire le vaccin Pneumo 23 ?

Le vaccin PNEUMO 23 est actuellement recommandé, tous les 5 ans, dans le calendrier vaccinal 2000 : – aux sujets splénectomisés, drépanocytaires homozygotes, patients atteints de syndrome néphrotique, – aux insuffisants respiratoires, insuffisants cardiaques, aux sujets ayant des antécédents d’infection pulmonaire ou …

Quel vaccin pour les immunodéprimé ?

Par ailleurs, à partir du 6 mai, les personnes de 16 et 17 ans souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 peuvent également recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech en centre de vaccination.

Quel vaccin contre le pneumocoque ?

La vaccination contre les pneumocoques (Prevenar13®) est recommandée dès l’âge de 2 mois et jusqu’à 5 ans, pour protéger contre les infections à pneumocoques (méningites, pneumonies, infections du sang).

Qui doit se faire vacciner ?

La vaccination est rendue obligatoire sans délai pour les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y …

Pourquoi on peut vivre sans rate ?

On peut vivre sans rate, mais en prenant des précautions. Car il y a un risque infectieux important. Il faut donc compenser l’absence du rôle immunitaire de la rate par une vaccination et la prise d’antibiotiques plusieurs mois.

Comment vivre sans la rate ?

« Si la rate se dilate », il est possible de vivre sans ! La rate se situe sous le diaphragme du côté gauche, elle joue un grand rôle dans notre système immunitaire.

Quel antibiotique pour la rate ?

TABLEAU 1 :

IL EST INTERESSANT:  Comment savoir si immunisé hépatite B?
Âge Antibiotiques prophylactiques
De cinq ans à l’adolescence L’un des médicaments suivants par voie orale, deux fois par jour : pénicilline, amoxicilline, bacampicilline ou pivampicilline.

Quel antibio ?

Classes d’antibiotique :

  • Aminosides.
  • Carbapénèmes.
  • Céphalosporines.
  • Fluoroquinolones.
  • Glycopeptides et lipoglycopeptides (comme la vancomycine)
  • Macrolides (comme l’érythromycine et l’azithromycine)
  • Monobactames (aztréonam)
  • Oxazolidinones (comme le linézolide et le tédizolide)

Quels sont les germes encapsulés ?

Les infections les plus fréquentes sont celles à germes encapsulés (méningocoque, pneumocoque, haemophilus), principalement chez l’enfant et chez l’adulte dans les deux ans suivant la splénectomie.

Blog immunologiste