C’est quoi une parotidite ?

La parotidite est une inflammation de l’une ou l’autre, voire des deux glandes parotides, la plus importante des glandes salivaires chez les êtres humains. C’est également la glande salivaire la plus souvent atteinte d’inflammation.

Comment on attrape une parotidite ?

Les parotidites aiguës peuvent être provoquées par une infection virale (les oreillons par exemple) ou bactérienne (streptocoque, staphylocoque…). Les parotidites chroniques sont le plus souvent liées à une lithiase parotidienne qui bloque l’évacuation de la salive, ou à une lithiase parotidienne.

Quel antibiotique pour une parotidite ?

Le traitement consiste en une réhydratation et la prescription d’une antibiothérapie parentérale couvrant à la fois le staphylocoque et les germes de la sphère buccale (Pénicilline-β-lactamase résistante ou Céphalosporine de deuxième ou troisième génération) associée si possible à une médication anti-inflammatoire.

Comment traiter une inflammation des glandes salivaires ?

Le traitement du gonflement des glandes parotidiennes, lorsque celui-ci est aigu, est basé sur l’utilisation d’anti-inflammatoires en cure courte de quelques jours. Il peut s’agir d’anti-inflammatoires stéroïdiens (cortisone) ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Pourquoi les glandes salivaires gonflent ?

L’obstruction entraîne un reflux de la salive dans le canal, engendrant un gonflement de la glande salivaire. Le canal bloqué par le calcul et la glande gonflée par la stase salivaire peuvent s’infecter à cause de bactéries.

IL EST INTERESSANT:  Ta question: Comment se transmet l'hépatite b ?

Est-ce que la parotidite est contagieuse ?

Très contagieuse, la maladie se manifeste par une inflammation des glandes salivaires. La maladie est le plus souvent bénigne chez les enfants, mais peut être grave chez les adolescents et les adultes.

Comment soigner un calcul dans la glande salivaire ?

Le traitement consiste à évacuer le calcul grâce à des sialagogues, des massages de la glande, une extraction par une microsonde ou une intervention chirurgicale. Les glandes salivaires les plus importantes sont les deux glandes parotides, sous-maxillaires et sublinguales.

Quels sont les symptômes du cancer des glandes salivaires ?

Symptômes du cancer des glandes salivaires

  • douleur qui ne disparaît pas à la bouche, à l’oreille, à la mâchoire, à la gorge ou au cou.
  • difficulté à ouvrir grand la bouche (trismus)
  • engourdissement d’une partie du visage.
  • affaissement ou faiblesse des muscles d’un côté du visage.
  • secousses des muscles du visage.
  • difficulté à avaler et écoulement de bave.

Comment soigner les oreillons chez l’adulte ?

Le traitement des oreillons chez l’adulte

C’est le corps qui lui-même qui va régler son compte au virus. Le traitement est donc simplement médicamenteux, contre la fièvre et la douleur. S’il n’y a pas de complications, le malade guérit en une dizaine de jours et est ensuite immunisé à vie.

Quel médecin s’occupe des glandes salivaires ?

Adressés par leur médecin traitant, ou par un dentiste, stomatologue ou oto-rhino-laryngologiste, les patients souffrant de calculs des glandes salivaires intègrent une consultation spécialisée.

Comment Degonfler les oreillons ?

Il est néanmoins possible de soulager certains symptômes comme la douleur ou la fièvre : des compresses d’eau froide ou d’eau tiède peuvent soulager le gonflement des glandes parotides ; de l’acétaminophène (Tylenol®, Tempra®, Panadol®, etc…) ou de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, etc…).

IL EST INTERESSANT:  Comment attrape t on une bacterie dans le sang ?

Où se trouve glande salivaire ?

Les glandes salivaires sont au nombre de six : trois de chaque côté de la bouche, constituées de différents types cellulaires : les glandes parotides, situées à l’arrière de la bouche sous les oreilles, qui sécrètent le plus grand volume de salive. La salive est déversée au niveau de la joue par le canal de Sténon.

Quelle maladie pour faire biopsie des glandes salivaires ?

Cas particulier de la biopsie, la biopsie des glandes salivaires est une méthode chirurgicale peu invasive utilisée systématiquement pour le diagnostic de l’étiopathogénie d’un syndrome sec ou de maladies systémiques auto-immunes comme par exemple l’amylose, la sarcoïdose ou encore le syndrome de Sjögren.

Blog immunologiste