Quelle est la cause de l’hépatite b ?

L’hépatite B est une infection virale aiguë du foie qui peut devenir chronique et alors être à l’origine d’une cirrhose et d’un cancer primitif du foie. Le virus VHB se transmet entre personnes, lors des rapports sexuels ou par contact avec du sang ou des objets contaminés.

Comment reconnaître une personne atteinte de l’hépatite B ?

Hépatite B : les signes de la maladie

  • L’anorexie ;
  • Une douleur au foie ;
  • Des nausées, vomissements ;
  • Une fatigue extrême ;
  • Une coloration foncée des urines ;
  • Une jaunisse (ictère) de la peau et des yeux. Cette dernière peut durer plus d’un mois.

Comment on peut attraper l’hépatite B ?

L’hépatite B se transmet également par le partage d’articles personnels (brosse à dents, rasoir, etc. ) avec une personne infectée. Enfin, on peut contracter l’hépatite B par contact avec du sang infecté se trouvant dans les seringues qu’on réutilise pour s’injecter de la drogue.

Quelles sont les conséquences de l’hépatite B ?

Les deux complications principales de l’hépatite B chronique sont la cirrhose du foie (chez 20 % des personnes souffrant d’hépatite B chronique) et le cancer du foie (chez 2 % des personnes souffrant de cirrhose).

IL EST INTERESSANT:  Quelle hépatite est mortel ?

Quel est l’agent responsable de l’hépatite B ?

L’hépatite B est une maladie infectieuse causée par le virus de l’hépatite B (VHB).

Est-ce que l’hépatite B se soigne ?

À ce jour, il n’y a pas de cure contre l’hépatite B chronique. La bonne nouvelle est qu’il existe des traitements qui, en ralentissant le virus, peuvent contribuer à ralentir la progression de la maladie du foie chez les personnes porteuses d’une infection chronique.

Est-il possible de guérir de l’hépatite B ?

Pour l’hépatite B, 90% des personnes qui la contracteront vont guérir spontanément, sans séquelles, mais environ 10% vont conserver le virus et passer à une forme chronique, potentiellement grave, qui peut évoluer en cirrhose du foie et/ou en cancer du foie.

Quel hépatite se transmet par la salive ?

La salive des personnes atteintes de l’hépatite B peut renfermer le virus, mais à une concentration beaucoup plus faible que dans le sang. Or, la salive infectieuse peut transmettre le virus si elle est injectée dans le sang. C’est pourquoi les morsures sont dangereuses.

Comment éviter la contamination de l’hépatite B ?

HÉPATITES B, C et D :

  1. Ayez des relations sexuelles protégées;
  2. Ne partagez pas des aiguilles ou des dispositifs associés aux drogues;
  3. Ne partagez pas votre brosse à dents, rasoir, lime ou tout autre article personnel portant des traces de sang;
  4. En vous immunisant contre l’hépatite B.

Comment savoir si on a été vacciné contre l’hépatite B ?

Si une personne a été vaccinée contre l’hépatite B, son taux d’anticorps anti-HBs doit être supérieur à 10 mUI/ml, chez l’homme et la femme adulte. Ce taux apparaît généralement entre 1 et 6 mois suite à la vaccination.

IL EST INTERESSANT:  Ta question: C'est quoi la maladie polio ?

Quel est l’hépatite la plus grave ?

L’hépatite C est plus grave que l’hépatite A et beaucoup plus grave que l’hépatite B. L’hépatite A se transmet par contact avec une personne qui ne s’est pas lavé les mains après avoir été à la toilette, ou par de la nourriture ou de l’eau contaminée. Elle n’entraîne pas d’infection ou de lésion hépatique à long terme.

Quel traitement pour l’hépatite B ?

Il n’existe pas de traitement permettant une guérison de l’hépatite B. S’il n’existe pas de traitement spécifique, certains médicaments sont prescrits afin de ralentir la progression de la maladie en maintenant le virus à un niveau bas et en évitant les lésions du foie.

Quelle hépatite ne se soigne pas ?

Hépatite B : Dans la grande majorité des cas (90 %), l’infection au virus de l’hépatite B guérit spontanément et aucun traitement pharmacologique n’est nécessaire.

Quel virus peut attaquer le foie ?

L’hépatite B (VHB) est une infection virale qui s’attaque au foie et peut entraîner une affection aiguë comme une affection chronique de cet organe.

Blog immunologiste