Quelle est le traitement de la rectocolite hémorragique?

Le traitement médical de la Rectocolite Hémorragique (RCH) comporte plusieurs thérapeutiques : les dérivés salicylés : Pentasa®, Rowasa® et Fivasa®; les corticoïdes à action systémique : Prednisone (Cortancyl®), Prednisolone (Hydrocortancyl®, Solupred®), Méthylprednisolone (Médrol®, Solu-Médrol®); les …

Comment arrêter une crise de rectocolite hémorragique ?

Les corticoïdes ont une action anti-inflammatoire puissante et sont utilisés lors des poussées de rectocolite hémorragique en cures courtes (au maximum 3 mois en incluant la phase de décroissance des doses). Ils peuvent être administrés par voie orale, rectale voire injectable.

Quel régime pour rectocolite hémorragique ?

Régime sans résidu, sans fibre

  • Le régime sans résidu a longtemps été prescrit dans le cadre des MICI, et l’est encore actuellement. …
  • L’indication du régime sans résidu est la préparation à la coloscopie.

Comment soigner naturellement une rectocolite hémorragique ?

Les bourgeons de romarin (Rosmarinus Officinalis), de vigne (Vitis Vinifera) et de figuier (Ficus Carica) sont particulièrement recommandés en gemmothérapie contre les colites chroniques en lien avec une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) : maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique.

Comment agit le pentasa ?

PENTASA est un anti-inflammatoire intestinal, cela signifie qu’il diminue l’inflammation de l’intestin.

Est-ce que la rectocolite est une maladie Auto-immune ?

La rectocolite hémorragique, une maladie autoimmune

Cette hypothèse est renforcée par la nature des symptômes non intestinaux de la rectocolite hémorragique (uvéite, rhumatismes, etc.) et par l’efficacité des traitements visant à réduire l’activité du système immunitaire.

IL EST INTERESSANT:  Ta question: Quel est le microbe responsable de la typhoïde ?

C’est quoi la RCH ?

La rectocolite hémorragique (ou “RCH”) est une inflammation chronique de la muqueuse intestinale (paroi interne de l’intestin) : toujours présente au niveau du rectum, et qui s’étend, fréquemment, de façon continue sur une partie ou sur la totalié du colon.

Quels sont les aliments à éviter en cas de colite ?

Les principaux aliments à éviter sont :

  • les plats à épicés,
  • les fritures,
  • les crudités,
  • les haricots secs et les fèves,
  • les viandes grasses (comme le porc ou le mouton, les abats et charcuteries),
  • les poissons gras (comme le saumon, le hareng, le thon et les conserves contenant de l’huile)

Quels sont les aliments bons pour le colon ?

Présentes dans les fruits (pommes et poires avec leur pelure, framboises et mûres), les légumes comme les artichauts, petits pois, betteraves, carottes, brocoli, chou, choux de Bruxelles, maïs, navet, pommes de terre avec la pelure, vous les retrouverez aussi dans les céréales complètes, les fruits secs (pruneaux, …

Blog immunologiste