Question fréquente: Est il obligatoire de vacciner son bébé?

Oui. Votre enfant doit être vacciné (sauf contre-indication médicale reconnue) pour pouvoir être admis, en crèche, à l’école, en garderie, en colonie de vacances ou toute autre collectivité d’enfants. A noter : si votre enfant n’est pas à jour de ses vaccinations, une admission provisoire est possible.

Quel vaccin obligatoire pour les bébés ?

En France, il est actuellement obligatoire de faire vacciner votre enfant contre :

  • la diphtérie,
  • le tétanos,
  • la poliomyélite,
  • la coqueluche,
  • l’Haemophilus influenzae B (HiB),
  • l’hépatite B,
  • les infections à méningocoque C,
  • les infections à pneumocoque,

Quels sont les vaccins obligatoires pour adultes ?

Quels sont les vaccins pour les adultes ?

  • la diphtérie, le tétanos, ou encore la poliomyélite doivent être prévus à âge fixe. …
  • la rubéole, les oreillons et la rougeole : il est possible, pour les femmes encore non vaccinées et pouvant être enceintes, de se faire vacciner contre ces maladies ;

Est-ce que le DTP est obligatoire ?

3111‑3 du code de la santé publique rendent obligatoires les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Ces vaccinations ont été rendues obligatoires en 1938 pour la diphtérie, en 1940 pour le tétanos et en 1964 pour la poliomyélite.

IL EST INTERESSANT:  Est ce que les probiotiques font gonfler le ventre?

Est-ce que la vaccination est obligatoire pour aller à l’école ?

Vaccinations obligatoires

Les enfants doivent obligatoirement être vaccinés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (souvent associés à la coqueluche) pour être inscrits dans une école. La vaccination contre la rougeole, les oreillons, la rubéole (ROR) et l’hépatite B est vivement recommandée.

Quels sont les vaccins obligatoires pour voyager ?

Les vaccins obligatoires sont le plus souvent ceux contre : la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la rubéole, la rougeole, les oreillons, l’Haemophilus Influenzae de type B, la coqueluche et l’hépatite B.

Quel est le nombre de vaccins obligatoire en France ?

En France, 11 vaccins sont désormais obligatoires depuis 2018.

Quel vaccin sont obligatoire et à quel âge ?

En 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires avant l’âge de 2 ans pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Quel est le seul vaccin obligatoire en France ?

Les vaccinations obligatoires sont les suivantes : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP). Et pour les résidents de Guyane, la fièvre jaune, à partir de 1 an. Les personnes titulaires de l’autorité parentale doivent veiller au respect de cette obligation.

Quel vaccin à quel âge Covid ?

La vaccination des adolescents âgés de 12 à 17 ans

Les adolescents âgés de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner contre la Covid-19.

Quand faire le DTP ?

Pour les adultes, un rappel dTP est nécessaire tous les 20 ans : à 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 65 ans. À 25 ans, le rappel concerne également la coqueluche. Si vous n’avez pas été vacciné contre la méningite à méningocoque C, il est fortement recommandé de le faire.

IL EST INTERESSANT:  Comment on attrape une hépatite virale ?

Est-ce que le vaccin de la coqueluche est obligatoire ?

Le vaccin contre la coqueluche est obligatoire pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018 et recommandée pour ceux nés avant cette date avec : deux injections chez le nourrisson : une à 2 mois et une à 4 mois ; un rappel à 11 mois.

Quel vaccin choisir pour le DTP ?

Infanrix Tetra®, Tetravac-acellulaire®, Repevax®, Boostrixtetra® : DTP coqueluche. A savoir : le vaccin DTP coqueluche peut aussi être combiné à d’autres. Par exemple : Infanrix Quinta® et Pentavac® combinent aussi Haemophilus influenzae b.

Est-ce que le vaccin est obligatoire pour les plus de 12 ans ?

La vaccination des adolescents contre la Covid-19 est aujourd’hui fortement recommandée par les autorités sanitaires dès l’âge de 12 ans révolus car elle participe à la réduction de la circulation du virus. Elle n’est pas obligatoire.

Blog immunologiste