Comment faire vaccin gardasil ?

Le vaccin doit être administré par voie intramusculaire. Le vaccin doit être injecté de préférence dans la région deltoïdienne de la partie supérieure du bras ou dans la région antérolatérale supérieure de la cuisse. Gardasil ne doit pas être injecté par voie intravasculaire.

Quand faire le vaccin Gardasil ?

La vaccination est recommandée par le Haut Conseil de la santé publique chez les jeunes filles entre 11 et 14 ans, avant le début de leur vie sexuelle. Un rattrapage est possible jusqu’à l’âge de 20 ans (19 ans révolus).

Qui peut faire le vaccin Gardasil ?

La vaccination papillomavirus est recommandée et remboursée pour toutes Les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans mais aussi, dans le cadre du rattrapage vaccinal, pour les jeunes filles et jeunes femmes entre 15 et 19 ans révolus (c’est-à-dire jusqu’à la veille de l’anniversaire des 20 ans) (5).

Comment un vaccin Peut-il prévenir la survenue d’un cancer ?

Si le système immunitaire peut apprendre à lutter contre les tumeurs présentes dans l’organisme, il peut également être programmé pour prévenir ce type de cancer en éliminant une infection. En France, deux vaccins capables de prévenir des cancers sont disponibles depuis plusieurs années.

IL EST INTERESSANT:  Réponse rapide: Comment se passe le premier vaccin de bébé ?

Pourquoi faire le vaccin du col de l’utérus ?

Les vaccins protègent-il de tous les cancers du col de l’utérus ? Les deux vaccins disponibles en France (Gardasil® et Cervarix®) protègent contre les infections par les HPV oncogènes 16 et 18, responsable de 70 % des cancers invasifs du col utérin et 50% des lésions précancéreuses de haut grade5.

Où mettre les vaccins dans le frigo ?

Dès le retour de la pharmacie, votre vaccin doit être placé au frigo, pour sa conservation, entre + 2°C et + 8°C. Gardez le vaccin à l’intérieur du réfrigérateur mais pas dans la porte, où la température est plus élevée, ni contre le fond, où il peut geler. Il ne doit pas être congelé.

Où faire le vaccin papillomavirus ?

La vaccination HPV peut être réalisée : par un médecin ou une sage-femme, par un infirmier sur prescription d’un médecin ou d’une sage-femme, dans un centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd), un centre de planification familiale et certains centres de vaccination publics.

Est-ce que le vaccin du papillomavirus fait mal ?

Les effets secondaires sérieux sont rares. Douleur et gonflement au point d’injection dans le jour qui suit (rapporté par près de 80% des personnes vaccinées). Maux de tête (13 à 15% des vaccinés dans les 15 jours qui suivent la vaccination). Parfois des nausées, des douleurs abdominales et/ou de la fatigue.

Quels sont les vaccins conseillés ?

Vaccinations obligatoires et recommandées

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP)
  • Coqueluche.
  • Infections invasives à Haemophilus influenzae de type b.
  • Hépatite B.
  • Infections invasives à pneumocoque.
  • Méningocoque de sérogroupe C.
  • Rougeole, oreillons et rubéole.
IL EST INTERESSANT:  Comment se faire rembourser le vaccin de la grippe ?

Quel est le nom du vaccin contre l’hépatite B ?

Noms commerciaux, prix et remboursement des vaccinsNom commercial*Maladies concernéesHexyon® Infanrix Hexa® Vaxelis®Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, Méningites à Haemophilus influenzae de type b, Hépatite BTwinrix Adulte®Hépatite A, Hépatite BTwinrix Enfant®Hépatite A, Hépatite BЕщё 3 строки

Comment ne pas avoir le cancer du col de l’utérus ?

Réduire le risque de cancer du col de l’utérus

  1. Faites-vous vacciner contre le virus du papillome humain (VPH) …
  2. Adoptez des pratiques sexuelles plus sûres. …
  3. Suivez les lignes directrices sur le dépistage du cancer. …
  4. Vivez sans fumée. …
  5. Découvrez si votre risque de cancer du col de l’utérus est élevé …
  6. Pour plus d’information sur la prévention du cancer.

C’est quoi le vaccin papillomavirus ?

Un vaccin contre les infections à papillomavirus humain est un vaccin dont le but est de prévenir les infections dues aux souches sexuellement transmissibles du virus papillomavirus humain (HPV) responsable de plusieurs types de cancers.

Blog immunologiste