Comment interpréter test VIH?

C’est justement le contraire : avoir un test négatif (ou une sérologie VIH négative) signifie qu’aucun “signe” de VIH n’a été détecté dans votre sang. En revanche, si le résultat montre une “sérologie VIH positive” (“test positif”), alors oui, cela signifie que vous êtes infecté par le VIH.

Comment lire Résultat test VIH ?

Que veut dire l’index sur les tests de dépistage ?

  • Si cet index est supérieur à 1, la sérologie est positive mais une 2ème analyse doit être pratiquée (Western Blot)
  • Si cet index est inférieur à 1, le résultat est négatif.

C’est quoi un VIH faiblement positif ?

Quest-ce qu‘un résultat « faux positif »? Un résultat « faux positif » se produit lorsque le test de dépistage donne un résultat positif ou réactif, mais qu‘un test de confirmation vient infirmer cette information par un résultat négatif ou indéterminé.

Qu’est-ce qui peut fausser un test VIH ?

Ce qui peux donner un faux résultat négatif est essentiellement un test effectué trop rapidement après l’infection. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’effectuer un test environ 1 mois après le moment de la prise de risque. Les tests utilisés aujourd’hui ne donnent que rarement de faux résultats positifs.

Quel délai pour un test VIH fiable ?

Un délai de 3 mois (12 semaines) doit s’être écoulé après la dernière prise de risque. Si le test rapide est positif, il doit être confirmé par un test de dépistage classique du VIH (par prise de sang), réalisé dans un laboratoire ou un CeGIDD (Centre Gratuit d‘Information, de Dépistage et de Diagnostic).

IL EST INTERESSANT:  Quelles sont les étapes de la réponse immunitaire humorale?

Quels sont les symptômes de la Seropositivité ?

Les principaux symptômes de l’infection par le VIH et le diagnostic

  • une fièvre de plus de 38 °C ;
  • l’apparition de ganglions lymphatiques ;
  • une pharyngite ;
  • une éruption de plaques rouges sur le corps et le visage ;
  • des maux de tête, de ventre, des douleurs musculaires ;
  • une diarrhée, des vomissements.

Qu’est-ce qui peut provoquer un faux positif ?

Cependant, dans certains cas, vous pouvez obtenir un résultat positif erroné pour les raisons suivantes : une grossesse récente (ex. : après une fausse couche, un accouchement récent ou un avortement), certains kystes ovariens rares, certains médicaments contenant l’hormone hCG, comme certains traitements de fertilité.

Quand se faire dépister après un rapport ?

Des résultats positifs peuvent être obtenus dès 15 jours après une possible exposition. Le cas échéant, il est conseillé de faire rapidement un premier test, puis de le renouveler après 6 semaines. En cas de séropositivité, un dépistage précoce permet une meilleure prise en charge.

Blog immunologiste