Pourquoi j’ai la sclérose en plaque?

Quelles sont les autres origines possibles de la sclérose en plaques ? De nombreux virus ont été évoqués, y compris ceux de la rage, de l’herpès, de la rougeole, de la rubéole, certains rétrovirus comme l’HTLV-1, ou le virus d’Epstein-Barr responsable de la mononucléose infectieuse, entre autres.

Quelles sont les causes de la sclérose en plaques ?

La cause de la sclérose en plaques est inconnue, mais une explication probable serait que les personnes sont exposées tôt dans la vie à un virus (peut-être un herpèsvirus ou un rétrovirus) ou à une substance inconnue qui déclenche d’une façon ou d’une autre l’attaque par le système immunitaire des propres tissus de l’ …

Comment j’ai découvert ma sclérose en plaque ?

Comment as-tu finalement découvert ta sclérose en plaques ? Au mois de juin 2016, j’ai commencé à avoir des douleurs dans les cervicales. Là, j’ai été voir sur internet, je me suis renseignée. Puis j’ai fini par aller voir un médecin, qui m’a dit c’était une névralgie.

IL EST INTERESSANT:  Quel est l'intérêt de faire des rappels de vaccins ?

Comment Meurt-on de la sclérose en plaques ?

La SEP n’est pas une maladie mortelle, les personnes atteintes de SEP ont une espérance de vie proche de celles de la population générale. La Sclérose en Plaques est une maladie qui ne fait pas mourir. Elle réduit un petit peu l’espérance de vie.

Comment guérir la sclérose en plaques ?

Aucun traitement ne permet actuellement de la guérir mais un espoir existe : l’autogreffe de moelle osseuse ou autogreffe de cellules-souches hématopoïétiques. Ce traitement permet aux patients de faire entrer en rémission les formes les plus connues de sclérose en plaques.

Qui est touché par la sclérose en plaques ?

La sclérose en plaques est une maladie qui frappe de jeunes adultes, l’âge moyen d’apparition étant de 29 à 33 ans. Cependant la fourchette totale de la genèse de la maladie est très large et varie environ de 10 à 59 ans.

Quels ont été vos premiers symptômes de SEP ?

Difficulté motrices: mobilité réduite, coordination difficile. Troubles visuels: vision double, vision trouble, mouvements saccadés des yeux. Fatigue: manque d’énergie ou fatigabilité rapide. Incontinence: incontinence urinaire et fécale, mais également irritation de la vessie.

Quels examens pour sclérose en plaque ?

Le diagnostic de sclérose en plaques est classiquement établi par le neurologue. Depuis 2010, il peut être posé dès la première poussée, à partir d’une seule IRM. Il repose sur un interrogatoire minutieux, un bon examen clinique et des examens complémentaires (IRM, ponction lombaire, prises de sang).

Quels sont les symptômes de la SEP ?

Mieux comprendre

  • Les manifestations de la SEP. En général, la SEP se manifeste au début par un ou plusieurs symptômes simultanément. …
  • Les troubles sensitifs. …
  • Les troubles visuels. …
  • Les troubles de l’équilibre ou de la marche. …
  • Les troubles urinaires. …
  • Les troubles sexuels. …
  • Les troubles du sommeil. …
  • La fatigue.
IL EST INTERESSANT:  Quel traitement Existe t il pour allonger l'espérance de vie des malades du sida?

Comment évolue une sclérose en plaques ?

La forme à poussée et progression, dite “rémittente-progressive” évolue de façon rémittente, sans séquelles, pendant 10 à 15 ans en moyenne puis le malade garde un certain handicap après chaque poussée. Pendant cette progression du handicap, les poussées continuent même si elles s’espacent souvent.

Quelle est l’évolution de la sclérose en plaque ?

La forme dite « progressive primaire » (ou progressive d’emblée) : la maladie évolue d’emblée de façon lente et progressive, avec ou sans poussée surajoutée. Ces formes représentent 15 % des cas et s’observent en général chez des patients plus âgés.

Quelles sont les conséquences d’une sclérose en plaques ?

Les conséquences physiques de la SEP sont probablement les plus connues (limitation de la marche, spasticité, raideurs, troubles urinaires, de la vue, fatigue…), même si les symptômes ne sont pas toujours visibles contrairement à ce que l’on pourrait croire.

Où en est la recherche sur la SEP ?

En conclusion, la recherche dans le domaine de la SEP est en perpétuelle évolution et donne espoir de contribuer significativement à modifier la compréhension, le diagnostic et la prise en charge future de cette maladie.

Comment soigner la SEP naturellement ?

On recommande de consommer plus d’aliments riches en Oméga-3 et en vitamine D. Globalement, une alimentation à dominante végétale permettrait aussi de prévenir les rechutes et de diminuer les symptômes de la sclérose en plaques.

Blog immunologiste