Question fréquente: Quel traitement pour la méningite?

Le traitement d’une méningite bactérienne, fungique ou parasitaire est mis en place au plus vite, pour éviter toute complication. Il repose sur des médicaments antibiotiques, antifongiques ou antiparasitaires. Quant aux méningites virales, elles guérissent généralement sans traitement.

Quel antibiotique pour une méningite ?

Le traitement initial de référence de la méningite à méningocoque est une céphalosporine de 3e génération : céfotaxime (200 mg/kg par jour en 4 perfusions ou en continu) ou ceftriaxone (75 mg/kg par jour en 1 ou 2 perfusions).

Comment soulager une méningite ?

S’il s’agit d’une méningite virale, la personne malade pourra rentrer à domicile, car il n’y a pas de risque mortel, ni de séquelles. Elle sera ensuite traitée uniquement par paracétamol (acétaminophène). Repos, beaucoup de liquide et bonne nutrition, de même que les mesures habituelles pour soulager la fièvre.

Comment savoir si on a une méningite ?

Les méningites se manifestent par un syndrome méningé (maux de tête, photophobie, vomissements, raideur de la nuque, fièvre). Après avoir examiné son patient, le médecin pratique, en milieu hospitalier, une ponction lombaire pour confirmer le diagnostic.

Quelle est la méningite la plus grave ?

La méningite à méningocoques est une forme de méningite bactérienne, une grave infection des méninges qui affecte la membrane du cerveau. Elle peut causer de graves lésions cérébrales et se révèle mortelle dans 50% des cas si elle n’est pas traitée.

IL EST INTERESSANT:  Quels sont les acteurs moléculaires et cellulaires de la réponse immunitaire?

Est-ce qu’une méningite se soigne ?

Les méningites virales ne nécessitent pas d’antibiotiques. Seul un traitement symptomatique est nécessaire, car la plupart des virus responsables de méningites n’ont pas de traitement spécifique et ces infections seront le plus souvent bénignes.

Quel examen pour la méningite ?

Pour faire le diagnostic de méningite, il faut analyser le liquide céphalorachidien (LCR), recueilli par une ponction lombaire pratiquée en urgence. L’aspect du LCR permet d’orienter vers une origine bactérienne (présence de pus) ou virale. Une recherche des bactéries (culture) est réalisée.

Comment guérir une méningite virale ?

Dans le cas des méningites virales bénignes, le traitement consiste à soulager les symptômes : repos et administration de médicaments contre la fièvre et contre la douleur. Les méningites dues au virus de l’herpès nécessitent un traitement antiviral spécifique à base d’aciclovir ou de valaciclovir.

Comment savoir si on a une raideur de la nuque ?

Des maux de tête, intenses et d’arrivée brutale, ils sont accentués par le bruit, la lumière et les mouvements. Une fièvre élevée, d’environ 39°C. Une photophobie, c’est-à-dire une difficulté voire une impossibilité à supporter la lumière.

Blog immunologiste