Question fréquente: Quel type de paludisme au Togo?

plus courants sont le Plasmodium falciparum 99,86 % et le Plasmodium malariae 0,14 % des cas.

Comment savoir si on a le paludisme ?

Le paludisme débute par une fièvre 8 à 30 jours après l’infection, qui peut s’accompagner – ou non – de maux de tête, de douleurs musculaires, d’un affaiblissement, de vomissements, de diarrhées, de toux.

Quel paludisme au Togo ?

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

Maladie Présence
Fièvre jaune Dizaines de cas (front. Bénin +)
Paludisme P. falciparum toute l’année toutes zones
VIH et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour
Dengue Cas récents, urbains et ruraux

Quel est le meilleur médicament contre le paludisme ?

Mbacham, la mise en place d’une complémentarité entre les deux combinaisons thérapeutiques que sont l’Artemether-Lumefantrine (un ACT) et SPAQ est une autre barrière contre la résistance aux antipaludiques.

Est-ce que le paludisme est contagieux ?

Le paludisme est-il une maladie contagieuse? Non. Le paludisme ne se répand pas d’une personne à une autre comme le rhume ou la grippe ; par ailleurs, il n’est pas sexuellement transmissible.

IL EST INTERESSANT:  Ou pique t on pour le vaccin de la grippe ?

Comment se soigner du paludisme ?

Les différents médicaments disponibles (artémisinine, luméfantrine, pipéraquine, artésunate IV…) sont efficaces pour traiter la crise (accès palustre), à condition que la prise en charge soit précoce et le suivi médical précis.

Est-il dangereux d’aller au Togo ?

Le ministère des Affaires étrangères déconseille formellement tout déplacement au Nord du Togo, à la frontière avec le Burkina Faso, en raison de la présence de groupes armés au Sud-Est du Burkina Faso et d’opérations militaires.

Quel vaccin pour aller au Togo ?

En fonction des modalités du séjour :

  • Hépatite B. Pour des séjours longs ou répétés : deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard. …
  • Méningite à méningocoques. …
  • Rage. …
  • Typhoïde.

Quel vaccin pour partir au Togo ?

Comme toujours et partout, il est important d’être vacciné contre diphtérie,tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B (en l’absence d’immunité reconnue), rougeole pour les enfants.

Quel antibiotique pour le paludisme ?

L’azithromycine est un antibiotique qui présente également un effet sur le parasite du paludisme, et nous avons évalué son efficacité et la tolérabilité en tant qu’antipaludique utilisé seul ou combiné à d’autres antipaludiques.

Quels sont les médicaments contre le paludisme ?

Identifié comme la plus fréquente des infections parasitaires, le paludisme reste une maladie mortelle. Différents médicaments (Malarone, Lariam, Nivaquine) permettent de limiter le risque de contamination. Sur place, il faut aussi respecter les gestes de protection contre les moustiques (répulsif, moustiquaire…).

Quels sont les médicaments antipaludéen ?

Sous-classe(s) thérapeutique(s) de la classe thérapeutique Antipaludiques

  • Amodiaquine.
  • Artémether.
  • Artéméther + Luméfantrine.
  • Artésunate.
  • Chloroquine.
  • Doxycycline.
  • Halofantrine.
  • Méfloquine.
IL EST INTERESSANT:  Question fréquente: Où se faire tester contre la tuberculose?

Quels sont les modes de contamination du paludisme ?

Dans la plupart des cas, le paludisme est transmis par les piqûres de Anopheles femelles. Il existe plus de 400 espèces différentes de moustique Anopheles, dont une trentaine sont des vecteurs très importants du paludisme. Toutes les espèces importantes vecteurs du paludisme piquent entre le crépuscule et l’aube.

Quelles sont les conséquences du paludisme ?

Ils se manifestent par une fièvre très élevée (41-42 °C), des troubles neurologiques graves avec des troubles de la conscience (convulsions, coma, signes de méningite) et divers signes généraux (anémie importante, hypoglycémie, troubles de la coagulation et hémorragies, atteinte du foie et des reins).

Pourquoi le paludisme n’est pas une maladie à transmission directe ?

« La transmission immédiate n’est pas possible, répond le médecin, car il faut un certain temps entre le développement du parasite dans le sang humain, puis chez le moustique, avant que le Plasmodium puisse à nouveau être inoculé. »

Blog immunologiste